ÉDITIONS-ESKA
22,00 €

Mémoires du crime : le légiste raconte (1910-1925)

Auteur(s): Bernard MARC

Parution: Janvier 2019

Nb. Pages : 298 Réf : 4843 EAN : 9782822405652

Partager
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Google+

Résumé

De la bande à Bonnot à Guyot l’étrangleur incendiaire, en passant par l’indésirable Landru, l’assassinat de Jaurès, ou encore le suicide suspect de Philippe Daudet, le docteur Paul, célèbre médecin légiste du XXe siècle, sillonne les entrailles de Paris et toutes contrées où le crime le mène, offrant sa participation à la résolution de nombreuses grandes affaires judiciaires qui défrayent la chronique de l’époque.

Rédigé à partir des archives personnelles de ce grand médecin légiste, ce polar historique plonge le lecteur au cœur d’une période en pleine mutation qui assiste aux débuts de la médecine légale et de la police scientifique. Il montre notamment combien l’autopsie des victimes, associée à la recherche de preuves et d’indices, délivre des éléments déterminants pour l’enquête, permettant de retracer de façon précise le crime perpétré et de confondre, bien souvent, son auteur.

De la Belle Époque aux Années folles, ce sont douze faits divers retentissants qui sont passés au crible sous la plume minutieuse et perspicace d’un autre légiste, le docteur Bernard Marc, lequel retrace avec détails et sagacité ces événements qui ont marqué la mémoire collective.

Bernard Marc est médecin et historien des sciences. Ses travaux ont notablement porté sur le Service de santé durant la Grande Guerre. Médecin des hôpitaux, il est expert honoraire auprès de la cour d’appel. Après un parcours de trente ans dans différents services de médecine légale qu’il a animés, il est aujourd’hui praticien hospitalier et chef de service des urgences médico-judiciaires du Grand Hôpital de l’Est Francilien, médecin-conseiller auprès de la Fondation pour l’Enfance, médecin référent pour les Violences faites aux femmes et médecin investigateur dans un protocole innovant pour la prise en charge des victimes d’importants traumatismes.

Il est l’auteur de Profession : médecin légiste, le quotidien d’un médecin des violences (Ed. Demos, 2009) et coauteur du Dictionnaire médico-psycho-légal (2017) ainsi que de nombreux ouvrages historiques sur les combattants de 1914-1918. Coauteur du roman historique Le Fracas des hommes paru en 2011 chez Calmann-Levy, il a reçu plusieurs prix de jurys de lecteurs pour cet ouvrage.



Création & réalisation - Rollingbox®